Tags

, , , , , , , , , , , , , , , ,

Dernier jour du mercato ! Enfin la fin des rumeurs à la con. Sérieux, on nous a fait croire qu’Armand allait partir à Lyon. On avait même préparé une fête. Et puis… il est resté. C’est vraiment dégueulasse.

En attendant, on a tout de même réussi à se débarrasser de Merding. Depuis, il m’envoie des sextos pour me proposer de goûter sa galette saucisse. Classe…. Sirigu a promis de lui faire sa fête lors de PSG-Rennes. Pas la peine, il sera forcément hors-jeu…

Une fois de plus, les entraînements de la semaine ont été décalés à midi. Je commence à en avoir marre qu’on me zappe l’apéro. Midi, l’heure du Chablis. Treize heure, l’heure de la liqueur. Tout ça me perturbe. On commence par un footing. Oui, on, parce que moi aussi. Du coup j’ai mis un legging sous le survêt et ma culotte blindée. Parce qu’Armand me court toujours après. Un truc que ne comprend pas Matuidi, un peu premier de la classe. Alex m’évite. Ménez me parle. Enfin, il essaie. Mais je ne comprends pas tout. A la prochaine brocante, je lui achète une dictée magique. #EssaieEncore.

Paul Clement confisque la Game Boy d’Armand. Il pleure. Sirigu et Sakho ne me lâchent pas, j’ai vaguement l’impression de faire mon footing avec les gardiens de Guantanamo là… Ca s’arrête enfin. Je crache mes poumons sur le bas côté. Les garçons crachent tout court. Bienvenu à la porcherie des Loges ! C’est l’heure des exercices. Je prends en photo le cul de Bodmer et je le tweete. DM de Leonardo : « Tou arrêtes ça tout de suite. » Ah ah ah DM fail de Leonardo. Il est RT 6512748 fois. Je gagne instantanément 988745 followers. Je bats enfin Ashton Kutcher.

L’entraînement terminé, direction la casa… Puis les Champs-Elysées pour une séance de ciné, nettement mieux apprêtée. Mode stilettos enclenché. J’avoue ne pas trop me souvenir du film ! Sirigu sent la concurrence on dirait… Je ne vais pas m’en plaindre. Le temps de réajuster mes bas, et en route pour le Parc pour la signature de Thiago Motta. Chouette, après le café Maxwell, on nous offre des glaces ! Le PSG est vraiment hyper fort en placement de produits.

S’ensuit la traditionnelle installation à l’hôtel, et le petit dîner qui va avec. Maxwell, justement, est là  avec Alex : le gang des brésiliens est logé au même endroit en attendant que tout le monde se trouve une baraque. Aucun ne parle français, par contre ils parlent tous portugais. Je parle donc italien. Je m’ennuie un peu. J’envoie des sextos à Sirigu, mais l’un d’eux arrive chez Leonardo. Une histoire d’eskimo Motta. Merda. Sur ce je m’endors sur la table, dévastée par le troisième café-calva.

<- Episode 26 - Tous les épisodes - Episode 28 ->

About these ads