Mots-clefs

, , ,

Plusieurs personnalités ont annulé leur venue au Festival de Marrakech, et Faye Dunaway a demandé le retrait de son court-métrage de la compétition.

Le premier Festival international du film de Marrakech promettait d’être un événement d’envergure. Programmé du 28 septembre au 2 octobre prochain, les organisateurs promettaient d’en faire « la tête de pont des échanges Nord-Sud en matière de cinéma ».

Depuis le 11 septembre, date des attentats survenus sur le sol américain, la donne a quelque peu changé, et le Festival, organisé en territoire arabe, subit de plein fouet les conséquences de ces tragiques événements. Andie McDowell, invitée d’honneur du Festival, a d’ores et déjà annulé son déplacement. Les organisateurs sont toujours dans l’attente d’une réponse de James Coburn et de Matt Dillon, mais ne sont guères optimistes.

Si ces défections sont légitimes, on peut en revanche s’interroger sur l’attitude de Faye Dunaway. Outre l’annulation de son déplacement, l’actrice américaine a demandé aux organisateurs de retirer son court métrage de la compétition officielle. Pure maladresse ou acte politique réfléchi ? Quoi qu’il en soit, cette décision est plutôt malheureuse dans le contexte actuel, et risque d’alimenter le triste amalgame que font déjà certains entre terrorisme et pays arabes.

Pour finir sur une note plus heureuse, notons que l’acteur britannique Jeremy Irons a, quant à lui, signifié aux organisateurs du Festival qu’il était disponible pour participer à l’événement.

*Article rédigé pour AlloCiné et publié à cette adresse