Mots-clefs

, , , , , , , , , , ,

La Gauche nous rabat les oreilles avec son discours d’arrière-garde sur le mode de la précarisation de l’emploi des Jeunes, refusant de constater que c’est le cas depuis plus de 20 ans, et qu’elle n’a rien fait pour changer les choses… se bornant juste à maquiller les chiffres avec les Emplois Jeunes, ces CDD-législature de 5 ans !

Or, ce discours ne prend pas dans la population. Force est de constater que les français sont réceptifs à une mesure qui permettra aux Jeunes de trouver le chemin des entreprises, et de se construire un parcours professionnel qui leur permettra de commencer leur vie d’adultes : intégration dans l’entreprise, accès au logement, au crédit, le tout en ayant la garantie d’un accès à la formation et au Assedics en cas de pépin.

En effet, 52% des français pensent que le CPE permettrait de réduire le chômage, chiffre qui monte à 69% des moins de 30 ans, et 75% estiment que le CPE permettra aux jeunes d’avoir une première expérience professionnelle, et là encore le chiffre monte à 77% des moins de 30 ans (Etude CSA pour l’Humanité… qui n’a pas publié le sondage, c’est dire !!! Autant dire que les Jeunes sont bien peu frileux à l’égard du CPE !!!

En parallèle, les syndicats et la Gauche ne parviennent pas à mobiliser contre le CPE, conséquence sans doute d’une position rétrograde et en dehors des réalités, ce qui ne correspond pas aux attentes des français. Idem dans les facs, qui ne recensent que quelques tractages et AG, loin d’une démonstration d’ampleur, selon les agences de presse.

Cet après-midi, le rassemblement organisé par la CGT aux abords du Palais Bourbon ne réunissait que 1600 personnes de l’aveu même de Bruno Julliard, président du syndicat étudiant UNEF (de gauche), dont seulement un quart de jeunes… Bien peu, bien peu…

Si le même Bruno Julliard déclarait que « Ce n’était pas une date prévue de rassemblement, pourtant les jeunes sont là c’est le signe d’une détermination importante. La mèche de la mobilisation est allumée », gageons que cette tentative de récupération politique risque surtout de finir en pétard mouillé…

*Article écrit pour Jeunes pour le CPE et publié à cette adresse