Mots-clefs

, , , , , , , ,

Merci au site Ensemble pour le CPE pour l’article consacré à notre initiative, et à celle de la webring en faveur du CPE.

Cette forte mobilisation démontre le sursaut des français pour défendre ce projet du Premier Ministre, qui offre enfin aux Jeunes la possibilité de s’insérer de manière pérenne dans la vie professionnelle.

Pourquoi avoir monté un blog d’information sur le Contrat Première Embauche (CPE) ?

Jeunes pour le CPE a été créé un peu dans l’urgence, le 24 janvier dernier. Lorsque la Gauche a annoncé la mobilisation anti-CPE, les médias se sont mis à faire de nombreux sujets sur le Contrat Première Embauche… pas toujours très justes sur le contenu. J’en ai eu assez d’entendre mes proches dire n’importe quoi au sujet de ce contrat, qui cristallisent des inquiétudes pas toujours liées au sujet. Je me suis aperçu qu’en expliquant clairement le CPE, mes proches trouvaient finalement qu’il représentait une véritable avancée.

Face à la désinformation qui faisait jour, il était urgent de réagir. C’est pourquoi j’ai décidé d’étendre cette information au maximum de personnes. Ayant peu de moyens et n’étant pas affilié à un mouvement syndical et politique, il a fallu que je m’organise avec les moyens du bord.

Le blog est alors apparu comme une évidence. Simple, rapide à créer, et gratuit, il me permet de toucher rapidement des centaines d’internautes. A ce jour, nous avons déjà eu 2100 visites dont 1700 visiteurs uniques, qui ont vu plus de 5300 pages. Un score énorme pour un blog personnel !

Votre blog est il issu d’une démarche personnelle, militante, ou corporatiste ?

C’est une démarche à la fois personnelle et militante, mais avant tout citoyenne.

Le premier objectif de Jeunes pour le CPE est évidemment d’informer, comme je l’ai dit ci-dessus. Mais ça ne m’a pas semblé suffisant. Internet est un moyen génial pour toucher un grand nombre de personnes, aussi ai-je pensé que si nous pouvions informer les gens, nous pouvions aussi les inciter à militer.

C’est pourquoi j’ai décider de consacrer une large partie du blog à la mobilisation, en réalisant notamment un petit guide du militant, destiné à expliquer aux internautes comment ils peuvent eux aussi agir concrètement en faveur du Contrat Première Embauche : envoi de mails à leurs amis, réponse en ligne à des sondages, à des commentaires sur les blogs, etc…

A mon sens, c’est à chaque citoyen de se mobiliser pour qu’ensemble, nous gagnions la bataille de l’emploi.

Que pensez-vous de la mobilisation des mouvements anti-CPE ?

La mobilisation des mouvements anti-CPE apparaît comme un vaste fourre-tout qui rassemble pêle-mêle les syndicats professionnels, les syndicats étudiants, les branches syndicales de la fonction publique, les partis politiques, etc…

Résultat, cette rébellion est peu lisible, comme en témoigne les manifestations récentes.

Prenons un simple exemple, la manifestation des agents de la Fonction publique : en quoi la Fonction publique est-elle concernée par le CPE ?

Cette lutte contre le CPE n’est que le reflet d’une manipulation politicienne, qui utilise le CPE comme un simple prétexte pour s’opposer au Gouvernement.

C’est totalement immature, et contraire à l’intérêt général.

Concernant le CPE, l’information donnée par les médias vous semble-t-elle satisfaisante ?

Malheureusement, les médias ne sont pas très informatifs sur le Contrat Première Embauche. Ils se contentent de relayer les communiqués de presse des uns et des autres, brouillant ainsi la lisibilité du projet.

C’est ce qui nous oblige à diffuser des argumentaires explicatifs, afin de permettre au public de s’y retrouver, et de mieux comprendre ce que propose de Gouvernement.

Pensez vous que le CPE soit la solution adéquate pour lutter contre le chômage des jeunes ?

S’il existait une solution miracle contre le chômage des Jeunes, celui-ci n’atteindrait pas aujourd’hui 23% des jeunes, ni 40% des jeunes non qualifiés.

Cependant, le Contrat Première Embauche constitue à mes yeux un outil qui permettra à de nombreux jeunes de trouver une première expérience professionnelle rapidement. En effet, le temps est l’écueil majeur pour les jeunes : la plupart d’entre eux mettent très longtemps à trouver un emploi stable, et avant d’y parvenir, ils sont en général obligés d’accepter de petits boulots sans rapport avec leur qualification, ou d’enchaîner les périodes de stages mal rémunérés, CDD sans lendemain, période d’intérim, et inévitablement, entre chacune de ces étapes, des périodes d’inactivité.

J’ai publié sur mon blog le témoignage de Marie. Diplômée d’un BTS rare, qui lui a été vendu comme un véritable passeport pour l’emploi, elle a navigué entre les propositions d’emploi qui frisaient l’arnaque, les stages et les CDD. Elle aura finalement mis 5 ans à obtenir son premier CDI. Ce n’est pas acceptable !

En encourageant les entreprises à offrir aux jeunes une première expérience professionnelle, et en cassant cette spirale infernale d’expériences précaires, le CPE permettra, à mon sens, à de nombreux jeunes de disposer d’un emploi stable, qui leur permettra d’obtenir une solide première expérience.

*Article écrit pour Jeunes pour le CPE et publié à cette adresse