Mots-clefs

, , , , ,

Merci à tous ceux d’entre vous qui visitent nos pages et qui sont chaque jour plus nombreux à venir s’informer sur le Contrat Première Embauche.

Merci à tous ceux qui postent chaque jour des commentaires, et qui ont fait de ce blog un lieu de débat.

A ce jour, notre site enregistre plus de 19 000 visites pour 43 000 pages vues.

Beaucoup d’entre vous souhaitent s’exprimer sans se faire politiser.

L’équipe de Jeunes pour le CPE tient à exprimer clairement sa position.

  • Nous sommes une petite équipe de copains, dont certains sont encartés, et d’autres non.
  • Nous avons pour vocation ici d’informer sur le CPE et de nous mobiliser en sa faveur, mais personne ne profite de cette situation, puisque nous ne sommes liés à aucun parti ou syndicat.
  • Nous faisons simplement entendre notre voix, depuis le 24 janvier, avec les petits moyens qui sont les nôtres.

Ce qui permet par la même occasion de répondre aux nombreuses voix qui nous demandent « A quand une contre-manif ? ».

N’étant pas une structure associative, notre groupe Jeunes pour le CPE ne peut obtenir l’autorisation préfectorale pour manifester.

C’est le contrecoup de l’indépendance… Aussi, à moins de nous allier à d’autres structures, nous ne pourrons pas organiser de rassemblement en faveur du CPE.

C’est pourquoi nous vous incitons à ne pas trop taper sur les partis, syndicats ou associations qui s’engagent en faveur du CPE. Rappelons nous que chacun à sa place : toute structure se réclamant pour le CPE a le droit de donner son avis, y-compris sur ce blog.

Quant aux partis politiques, il serait regrettable que le parti du gouvernement ne le soutienne pas, ou qu’on les exclut de notre lutte en faveur du CPE au nom de la non-récupération politique.

Certes il y a des gens de toutes tendances qui sont favorables au CPE, et un très grand nombre de gens qui ne sont pas membres d’un parti, et c’est bon de les entendre s’exprimer !

Mais à un moment donné, il faudrait quand même éviter de se tirer une balle dans le pied en excluant certains pro-CPE au motif qu’ils auraient commis le péché irréparable d’être adhérent ou sympathisant d’un parti.

Il faut quand même voir qui va dans le même sens… et restés unis pour la même cause, quelles que soient nos opinions politiques : soutenir le CPE !

*Article écrit pour Jeunes pour le CPE et publié à cette adresse