Mots-clefs

, , , , , , , , ,

Ce matin à la machine à café, tout le monde commente évidemment l’épisode d’hier. Même si on a tous regardé la Nouvelle Star, encore que j’en soupçonne quelques uns d’avoir allumé TF1.

JC me balance d’entrée de jeu : « J’ai écouté le petit Nicolas ce matin, qu’est-ce qu’il est bon ! ».

Tout de go je rétorque : « Quand on tient de tels propos sur la pédophilie et le suicide, et qu’on a une femme qui se dit fière de ne pas avoir une goutte de sang français, on n’est pas un bon candidat ».

JC répond qu’il a écouté ce qu’a dit Sarko sur la pédophilie et qu’il n’a pas dit tout ce qu’on lui reproche, et qu’il est entièrement d’accord avec ce qui a été dit.

Bravo JC, tu es le seul mec qui réussit à entendre un magazine de presse écrite… JC a bien évidemment entendu l’extrait le plus light des Quatre Vérités, à moins que ce ne soit sa déclaration d’hier. Bref, JC ne sait pas ce qui a déclenché ce tollé, et n’a entendu que Sarko tentant de se raccrocher aux branches. La preuve, il est incapable de me citer ce qui a été dit : c’est trop demander…

Pour lui, toute cette affaire se résume à une cabbale contre Sarko, la pauvre victime, alors que Ségo est une cruche et personne ne dit rien. Bah si je viens de le dire, et ensuite même son ancien conseiller Eric Besson en a fait un livre. Ouvrage que j’ai lu, et pas JC. Et oui, il y a le militant mouton, et le militant qui réfléchit.

Je me demande jusqu’où JC ira pour défendre son champion… Perso je suggère le fleuve, comme les enfants qui suivaient le joueur de flûtes, dans la légende allemande.

Depuis cette discussion matinale –quelle idée de me parler de Sarko dès le matin aussi !- il évite mon bureau tout en regardant dedans chaque fois qu’il passe devant, et ne m’adresse plus la parole. Ca, c’est un vrai sarkozyste !