Mots-clefs

, , , , , ,

Comme vous le savez, je cherche un job. Pour trouver, je suis inscrite aux grands sites de recherche d’emploi (Cadremploi, Monster, APEC, Sciences Po Avenir…) et j’utilise mon réseau.

Mais il y a un mais, comme disait une chanson stupide, Les Rois du monde, si je me souviens bien. Car je suis très bonne au jeu N’oubliez pas les paroles. Bon, là je m’égare.

Le « Mais », c’est que ces biiip de sites persistent à m’envoyer 150 fois la même annonce. A laquelle je ne veux pas répondre !

Tout ceci traduit l’ambiance actuelle de la recherche d’emploi. Sous prétexte qu’on est en période de crise et en plein été, les sociétés se permettent de chercher le mouton à 5 pattes. J’ai un scoop : ça n’existe pas ! C’est comme le petit bonhomme de Roswell, il n’existe que dans la théorie de quelques illuminés.

Conséquences, on voit les mêmes annonces ressurgir pendant plusieurs semaines. Un DRH m’a expliqué la raison : comme il y a plus de monde sur le marché de l’emploi, ils peuvent se permettre de se montrer plus exigeant… Certes, mais encore faudrait-il finir par trouver !

Et arrêter de me spammer ! Il va de soi que je ne réponds pas à ces annonces pour la simple et bonne raison qu’une telle attitude me gonfle. Je cherche une entreprise qui a envie de bosser avec moi, et qui soit un réel partenaire. Pas des gens qui ne savent pas ce qu’ils veulent.

Ca, c’est dit !