Mots-clefs

, , ,

Le Pôle Emploi se la joue NTIC à fond, mais on ne peut pas dire que son site internet soit vraiment performant…

Premier écueil, les identifiants. Il en faut un pour consulter les informations administratives -celui fourni par le Pôle Emploi lors de l’inscription, et qui sert pour toutes les démarches papiers, téléphoniques et numériques- et un pour l’espace personnel qui sert à chercher la recherche.

La raison semble évidente : les gens qui cherchent un emploi ne sont pas forcément chômeurs, et pas non plus nécessairement inscrits au Pôle Emploi.

Mais alors, pourquoi ne pas reconnaître automatiquement les inscrits ? Ce serait trop simple ! Du coup, il faut naviguer d’une partie à l’autre du site, en entrant à nouveau les identifiants -dont ceux d’inscrit au Pôle Emploi, qui sont ultra complexes- et qui ne peuvent pas rester enregistrés… puisque vous en avez plusieurs d’une partie à l’autre du site ! Galère !

Et comme si ça ne suffisait pas, la session sur l’espace personnalisée est limitée à 30 minutes. Si vous en doutiez encore, je vous livre une nouvelle fois la preuve par l’exemple de la maxime de cette maison de plus de 3 millions de chômeurs : smplicité et efficacité ne sont pas les deux mamelles du Pôle Emploi.

Une fois l’espace personnel créé, il faut entrer son CV pour pouvoir utiliser les « télécandidatures ». Et là, bon courage. Pour l’instant, je n’ai pas réussi. La faute à la session de 30 minutes, mais aussi à la mauvaise conception du système. Tout d’abord, il est impossible de télécharger son CV. Alors que c’est possible sur tous les autres sites de recherche d’emploi.

Mais bon, on est au Pôle Emploi, le lieu où TOUT est compliqué. Il faut donc saisir les expériences une à une… et les détailler mais en un minimum de caractères. A croire que la mode SMS & Twitter est passée par là, sauf qu’il faut tout de même parler un français correct. Croyez moi, résumer 10 ans de carrière selon ces critères en moins de 30 minutes, ça n’a rien de simple !

Si vous parvenez à effectuer tout ceci, vous gagnez… le droit de télécandidater. Autrement dit, le droit de sous-candidater à une annonce, puisque votre candidature passera par le filtre d’un conseiller Pôle Emploi qui, comme chacun sait, est un véritable professionnel du recrutement.

Autrement dit, ça ne sert à rien … si ce n’est à faire de la lèche à votre conseiller Pôle Emploi, qui ne manquera pas de vous réprimander et de vous trouver laxiste dans votre recherche de job si vous ne passez pas par cette case. N’oubliez pas, ce dictateur en puissance a le pouvoir de vous radier…