Mots-clés

, , , , , ,

Demain commencent l’université d’été du Medef, où je suis blogueuse invitée. Pendant 3 jours, je vais assister à de nombreuses rencontres et les relater pour vous ici. Alors, comment se passe la préparation ?

Qui dit Université d’été et Blog, dit Planning. Et là, ça se corse. Comme chaque année, c’est la galère pour décider à quoi assister. Si au moment des plénières le choix est restreint, c’est pendant les tables rondes que ça se complique. Toutes sont intéressantes mais surtout, elles disposent d’intervenants de qualité.

Ainsi dès la première journée, il y a le choix entre une TR avec Morano/Lefebvre et Woerth sur le thème Plus forts après la crise, qui promet des interventions priceless de ces stars des #QAG –enfin ex pour Woerth-… et en même temps une autre sur le topic Penser à 6,7 milliards d’humains, avec notamment Bruno Le Maire. Alors, rire ou travailler ? Rebelote le jeudi matin : cette fois, j’ai envie d’assister aux quatre TR ! Et ça n’est pas tout : hormis les plénières et les tables rondes, il y a également des ateliers, et des rencontres spécialement programmées pour les blogueurs avec du menu gratin. Dis donc Medef, je n’ai pas le don d’ubiquité…

Qui dit Université d’été et Blog, dit également Préparation du sac, autrement dit du Kit de survie. Et c’est là que ça se corse. Sac et Fille, ça fait rarement bon ménage. N’étant pas trop formatée en mode armée, il me faut un paquet de temps pour préparer mon bardas. Et décider de ce que j’emporte. Parce que le tout doit tenir dans un petit sac à dos, et ne pas peser une tonne. Fille et Petit Sac, autant dire mission impossible !

Parmi les indispensables, l’Ipad et l’appareil photos, chargés à bloc. Et les chargeurs. Enfin, au moins celui de l’Iphone. En priant pour qu’il y ait des prises électriques sur site, sinon je suis morte ! Last but not least, la convocation !!! Le Medef m’a envoyé au moins dix fois ce sésame, en me rappelant dans chaque mail combien il était indispensable pour pénétrer sur le site de Fort-Knox-des-Patrons. Et en bonne blonde, même si je suis brune –enfin châtain-, j’ai failli l’oublier. Mode Cruche enclenché.

Penser aussi à une petite bouteille d’eau pour le transport. Bah oui, il faut bien aller jusqu’au Campus HEC, qui a le mauvais goût de se trouver à Jouy-en-Josas et non en plein centre de Paris. Damnit. A ce propos, avec mon jumeau Nobr, également blogueur invité, nous avons décidé de faire colo Medef commune, en prenant la même navette.

Lui chantera C’est à Babord, qu’on gueule, qu’on gueule, et moi C’est à Tribord, qu’on gueule le plus fort. Ouais, on est comme ça. Enfin dans mes rêves et autres souvenirs d’universités d’été de partis politiques. Parce qu’en vrai, on aura la tête dans nos Ipad-Phone-Touch-Pod –pick up your choice-, et on sera sages comme des images… parce que pas encore totalement réveillés. Sur le chemin du retour, je ne promets rien !

Pour la suite de nos aventures, c’est à lire ici, ces jours ci. A très vite !