Mots-clefs

, , , ,

©Feuillu

Nous l’avons rencontrée pendant l’apéritif du jeudi et d’ailleurs, nous ne connaissons même pas son nom. D’elle, nous savons juste qu’elle travaille dans la filière de la céramique. Dans ce cadre décontracté, elle a cependant accepté de se confier en quelques mots sur cette université d’été.

« Ici, je rencontre en trois jours des gens que je mettrais des mois à rencontrer, et dans un cadre informel plus propice à des discussions ouvrant sur des points qui seraient parfois plus difficiles à aborder dans un rendez-vous plus rythmé. ». L’université d’été du Medef, un accélérateur de particules ! Et un facilitateur de Business, c’est certain.

L’on comprend alors mieux pourquoi cette université d’été ne rencontre aucun problème de mobilisation, comme me le confie Vincent Le Roux, le directeur des adhérents : « Nous accueillons sur site autant de personnes qu’il est possible dans accueillir : nous ne pourrions en avoir plus. »

Il est vrai que le tarif très faible -65 euros par personne cette année incluant l’accès au site, les repas, les navettes, mais sans l’hébergement- permet à toutes les bourses, y compris les très petites entreprises, d’y participer.