Mots-clefs

, , , , , , , , , , , , , , ,

© C.Gavelle/PSG

Après la folle soirée de samedi, et ce superbe match, tout l’effectif était au repos ce dimanche. Donc moi aussi.

Un bail que je n’avais pas revu mon appart… que je n’ai toujours pas revu d’ailleurs, ayant terminé la soirée en compagnie de qui-vous-savez. Non, pas Néné. Ni Maldini. Mais là, vous brûlez.

Retour au camp des Loges ce lundi après-midi, pour un entraînement classique. Après le dej. Que j’ai pris au camp des Loges, pour tester les fameux déjeuners diététiques.

Bon très honnêtement, ça ne me change pas trop, moi dès qu’on dépasse la feuille de salade… En tout cas au déjeuner. Qui selon mon horloge biologique, correspond plutôt au milieu de la nuit. J’explique à Matuidi : « Tu vois midi, c’est un peu minuit du matin. » Une réflexion qui le laisse… pantois. Je tente ma chance avec Jallet : « Alors s’envoyer une plâtrée de pâtes… A la rigueur un Pato… » Jallet rit. J’ai toujours aimé Jallet.

Bizarrement, je n’étais pas au menu des exercices physiques. Ce qui ne m’a pas empêché de traîner en salle de fitness pour faire du vélo pendant que Ménez faisait des pompes. Promis je ne dirais pas à qui. Rhooo c’est bon je déconne… Je vous ai déjà dit qu’il était avec Emilie du 59153.

Puis je joue avec des gros ballons. En fait, je me roule dessus. Puis le ballon me roule dessus. J’ai l’air franchement con. Lugano est mort de rire : « Hey la chica ! » Mais tu ne vas pas te moquer de moi longtemps, mon petit bonhomme. Ceci dit avec Diego, c’est simple. Tu apprends le mot Chica et tu comprends 95% de ce qu’il dit. L’autre truc bien, c’est qu’il amène toujours son café. Comme quoi il y a une certaine logique à l’associer à Maxwell…

Je sors pour l’atelier suivant : ramassage de balles. Bah oui, Carlito a prévu un atelier de circulation du ballon. Ca en fait donc beaucoup à ramasser. Nan je déconne… Ils sont devenus bons en passes, nos petits PSG boys, ils l’ont prouvé samedi sur le terrain. Il a juste fallu attendre la mi-temps pour leur rappeler qu’ils avaient aussi le droit de tirer.

Bon sinon, il y a tout de même encore des réglages à faire niveau langues. Parce que chaque fois que Paul Clement crie « Quick », Armand croit qu’il a gagné un double cheese. A la longue, ça devient gênant de lui expliquer que non, il croit que je l’arnaque… Quand je vous dit que j’ai du boulot !!!

Mauri en profite pour me demander si j’ai progressé en italien. Sur les onomatopées, je suis au point. Sur les expressions à base de « Enculo », aussi. Sur le reste… Je pratique l’italien, mais pas dans ce sens là du terme. Plutôt dans le genre « Quanto ti vorrei ». Oui, je révise avec du Eros Ramazotti. Parce que moi aussi, j’aimerais bien Una storia importante.

<- Episode 15 – Tous les épisodes – Episode 17 ->