Deschamps… miné

Pauvre Didier… Il faisait peine hier, au CFC, dans ses confessions à Astrid Bard. 5 matchs de championnat sans victoire, le sort s’acharne sur l’OM et la Ligue des Champions s’éloigne.

La faute d’un mercato inexistant faute de moyens, d’un effectif trop juste épuisé de jouer sur les quatre tableaux, et d’un soupçon de pas-de-chance venu se glisser dans la bouillabaisse. Et ce fichu ballon qui bloque le port de Marseille sans que pour une fois Valbuena ne plonge pour le récupérer…

Pour raccrocher une place européenne, il faudra désormais miser sur une des coupes, européenne ou pas. Tenter l’exploit face au Bayern. Espérer laminer un Lyon confronté au même problème en coupe de la Ligue. Seule éclaircie dans ce monde de brutes, il sera en théorie plus simple de se débarrasser de Quevilly lors du prochain tour de la coupe de France, et d’accéder aux demis.

Courage les gars… La route est droite mais la pente est forte !

Une réaction ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.