Mots-clefs

, , , ,

Après Laure Manaudou, c’est un footeux qui a pris la parole sur Twitter, pour dénoncer à sa manière l’odieuse tuerie de Toulouse.

Alors qu’un serial killer se balade dans les rues pour tuer froidement, Gignac fait son serial hashtag-eur… croquant l’info à plein clavier, comme s’il se trouvait face à un stand de kebabs. C’est-à-dire sans le moindre recul. Un genre qui ne pardonne pas sur Twitter.

Une demi-heure après, le marseillais a supprimé son tweet et présenté des excuses pour s’être un peu laissé submerger par l’émotion. Ou comment le réseau social aura enfin réussi à mettre Gignac au régime !