Mots-clefs

, , ,

© PSG Girl

Touché mercredi soir d’une béquille lors du match de coupe de France opposant le PSG et l’OL, Diego Lugano …  a fini sur des béquilles. Le boucher cisaillé, la nouvelle version de l’arroseur arrosé.

Souffrant d’une intense douleur, l’urugayen avait demandé à sortir, mais était finalement resté sur le terrain pour les quelques instants qu’il restait à jouer, avant de quitter l’enceinte en boitant.

Ce jeudi, le défenseur parisien est revenu au Camp des Loges bien après la fin de l’entraînement, pour faire le point avec les soigneurs, à l’issue des examens médicaux. Sorti de son Ashton Martin en boitant toujours aussi lourdement, et à grand renfort de grimaces de douleur déformant son visage poupin, le capitaine de la Celeste a toutefois refusé d’utiliser les béquilles mises à sa disposition. Selon son site officiel, c’est cependant moins grave qu’envisagé par le staff médical du PSG, qui craignait une fracture du péroné.

Diego Lugano, forcé au repos, sera tout de même indisponible pour le match contre Bordeaux… au minimum. Dommage pour le joueur qui avait livré face à Lyon l’une de ses meilleures prestations depuis son arrivée à Paris.