Mots-clés

, , ,

Hier, l’Union des Clubs Professionnels de Football (UCPF) organisait une séance de branlette collective réunion de travail sur l’avenir du foot français entre dirigeants de clubs de Ligue 1 et Ligue 2, face aux pertes financières cumulées par les clubs. Le moins que l’on puisse en dire, c’est que rien ne nous aura été épargné.

Au programme, des ateliers aussi chatoyants que « Pourquoi ne gagne-t-on pas la Ligue des Champions », co-animé par le président de Saint-Etienne. Quand on entend Galtier dire qu’il n’a jamais visé l’Europe cette saison, pas même l’Europa League, cherchez l’erreur. M’enfin l’objectif était de réfléchir à l’avenir du foot français jusqu’en 2016, et de voir comment réduire la voilure au niveau des matchs parce que là, ça suffit comme ça, les petits sont fatigués.

Côté physique, justement, c’est Leonardo qui a ouvert le compteur à vannes, en l’ouvrant sur la préparation des joueurs… et les kilos en trop de Sakho, perdus depuis. Dis Leo, si tu veux parler de surpoids, y’a Bodmer qui a traîne toujours une caravane aux abdos, tu crois qu’on peut faire un truc ? Autre exemple très drôle, les six claquages enregistrés par le club… alors que figurent dans le lot Pastore et Maxwell. Sauf erreur, ils ne viennent pas vraiment du foot français, preuve que ça n’est pas un problème strictement hexagonal, mais du foot en général.

Bref, léger hors jeu de Leo sur ce coup là, même s’il reste évident qu’un peu de muscles ne ferait effectivement pas de mal à El Flaco, Chantôme ou Bodmer, et que les préparer pourrait s’avérer être LA bonne idée. Ce qui m’épate et me fait me plier en deux de rire, à vrai dire, c’est qu’on semble découvrir la question. Sport, préparation physique, évidence ? Bah non, on est en Ligue 1, mec !

Personne n’osera nier que quelques kilos de moins et un peu de force musculaire permettrait en effet de gagner en vitesse, de déborder, et d’aller marquer. Personne ? Ah si, nous. Les français. Si c’est un mec qui déboule tout juste dans le foot français qui le dit, c’est un con. C’est écrit. On est comme ça depuis Astérix, pourquoi voudriez vous que ça change. Et puis on les aime nos caravanes. Même si j’explique depuis des mois que si j’appelle Joli Cul Bodmer, c’est parce qu’il vaut mieux voir son cul que ses abdos. Bref. J’attends avec une certaine impatience la réaction des footeux made in France qui nous expliqueront à quel point Leo est un con. 5,4, 3, 2, 1… G

Mais le plus drôle fut tout de même Vincent Labrune, président de l’OM, lorsqu’il a abordé l’épineuse question du calendrier. En même temps vu qu’il a pour joueurs les deschiens, il a forcément une longueur d’avance côté humour décalé. Donc pour lui, la coupe de la Ligue ne pose aucun problème car « Il vaut mieux gagner un titre que de se taper quatre matches de plus de championnat. Il faut donc repasser à 18 voire 16 clubs ». On lui explique que la coupe de la Ligue ça fait des matchs de plus au détriment de l’Europe, et que le championnat permet aussi de remporter un titre, ou on le laisse en mode Inter-Totos lécher le cul de la Ligue, qui aime les rentrées d’argent de sa coupe qui emmerde tout le monde, et se raccrocher désespérément à la seule compétition qu’il peut encore espérer gagner ?

Ce qu’il souhaiterait, donc, c’est un retour à la bonne vieille époque de la saison 1997-1998, quand il y avait moins de clubs en L1. Parce que forcément, ça fait moins de journées. Ouais, ils savent compter. Dingue. Mais ne savent pas encore s’ils en veulent 16 ou 18, dont 4 ou 8 matchs de moins. Du coup, il y aurait un relégable de moins. La lanterne rouge descendrait automatiquement en L2 tandis que l’antépénultième passerait un match de barrage. Enfin histoire de préserver les finances des clubs, les relégués conserveraient leurs droits TV pour deux saisons. A ce compte là, pourquoi ne pas décider que la Ligue 1 reste la même ad vitam eternam comme cela existe ailleurs ? Tant qu’à nettoyer, autant faire briller !

Autre piste, l’instauration d’un boxing day à l’anglaise en lieu et place de la trêve hivernale, une idée qui serait déjà à l’étude pour la saison 2013/1014. Prévoir un stage de préparation mentale pour Gignac et consorts, qui ne pourront plus se gaver pendant les fêtes. Enfin Gérard Houiller a poussé son coup de gueule sur la formation, appelant à un changement de mentalité des joueurs, et abandonner le football spectacle pour revenir à la base : marquer des buts. Génération 87, toi qui te vautres dans le bling-bling et les putes sans savoir aligner 3 mots de français ni jouer autrement que perso, tu es dans le collimateur !

Dommage toutefois qu’aucun atelier de cette journée n’ait été consacré à l’orthopédie : un colloque sur le thème « Peut on remodeler des pieds carrés ? » aurait été apprécié par l’ensemble des acteurs du ballon rond. Bref, ça a beaucoup blablaté, et personne ne sait les décisions qui seront prises par la Ligue, mais on suivra tout ça très attentivement.