Mots-clefs

,

journalTrès impliquée dans ce projet d’opération, j’ai envie de tenir un journal de bord. Un carnet qui raconte, page après page, les étapes de ce grand projet en textes, dessins, mais aussi photos.

Mon corps va subir d’importantes transformations et je pense que ce sera très encourageant de voir quelques polaroids de moi avant et après. Et puis qui sait, peut-être que j’aurai envie de le relire plus tard ?

Aussi, de la même manière que j’aime tenir un petit carnet de chacun de mes voyages, je vais suivre l’évolution de ce projet, de ma première rencontre avec le chirurgien à la fin de la reconstruction. Raconter ce qui est facile ou difficile, donner mon humeur, publier mes photos…

Déjà, en cette phase pré-op, ce carnet m’aide énormément. Il me permet, en notant à l’intérieur tout ce qui se rapporte à l’opération, de me mettre à fond dans le projet, et de commencer à faire attention à certaines pratiques que je devrais adopter après l’opération.

Si je suis bien décidée à aller au bout, il est certain que relire ces notes me permettra de valider ce choix à la veille de mon prochain rendez-vous avec le chirurgien.