Mots-clefs

, , , , ,

Fitbit FlexPlus le temps passe, plus je réalise à quel point j’ai besoin d’imaginer ma vie d’après.

Et ça n’est pas si simple, vu que je ne sais pas à quoi elle va ressembler.

Mais c’est terriblement excitant. Surtout si j’ajoute une bonne dose de geekerie.

Désormais, à ce stade de ma réflexion, l’opération agit bien au-delà de la question du dos, qui est pourtant ma motivation première. Les examens m’ont permis de prendre conscience de la nécessité de faire attention à ma santé et du coup, j’ai retrouvé une vraie motivation pour prendre soin de moi.

Achat du jour : un bracelet connecté. Mon choix s’est porté sur le Fibit Flex Coach, parce qu’au-delà de me délivrer tout un tas de mesures –dont le nombre de pas, ce qui m’intéresse vraiment, ou encore le suivi du sommeil, dont j’ai besoin- il permet un suivi approfondi grâce à une application, compatible avec mon Iphone mais aussi avec mon PC.

Ce qui est idéal pour mon utilisation. En effet, je ne souhaite pas disposer des chiffres en temps réel, afin de ne pas devenir l’esclave de cet outil. Je préfère récupérer les chiffres au calme, chez moi, afin de prendre le temps de les analyser et de pouvoir analyser mes progrès. D’autre part, n’étant pas sportive, j’ai besoin de compiler ces données pour en discuter avec mes médecins.

J’ai également sélectionné une balance intelligente, délivrant le poids, naturellement, mais aussi d’autres données intéressantes permettant d’en savoir plus sur l’état de notre corps :

  • La masse musculaire : quantité de masse musculaire maigre dans votre corps. L’exercice permet d’augmenter la masse musculaire en brûlant des calories.
  • Le % d’hydratation : le corps est composé de 40 à 70% d’eau. Chaque fois que le corps perd 1% d’eau, sa performance baisse de 2%. Le taux moyen pour une femme se situe en 45 et 60, et pour un homme entre 50 et 65.
  • La masse osseuse : l’augmentation de la masse musculaire contribue au développement d’une constitution osseuse plus robuste et plus saine.
  • La graisse viscérale : elle est située en profondeur, dans la zone abdominale. Elle entoure et protège les organes vitaux. Limiter son niveau permet d’éviter l’apparition des maladies cardiaques, de l’hypertension et du diabète de type 2. Un indice inférieur à 12 est sain.

La balance indique également deux mesures « gadgets » selon l’ensemble des paramètres : l’âge métabolique et le profil de la personne pesée parmi 9 profils existants et qui permettent de résumer où on en est.

Spécialiste des tableaux de bord, j’en ai conçu un qui résume en un coup d’œil toutes les informations essentielles au jour le jour : poids, IMC, mesures de la balance intelligente, mesures du bracelet connecté dont le nombre de pas, temps consacré à la danse, mensurations, mais aussi remplissage de mon journal alimentaire, les photos de moi prises, les articles du blog, et une colonne de notes où j’inscris les rendez-vous et les paliers passés.

Avec tout ça, je me sens définitivement parée à suivre quotidiennement mon évolution. Mais surtout, je me sens capable de m’inscrire dans une démarche pérenne de suivi de mon bien-être afin que cette opération ne soit pas un aboutissement mais bel et bien un nouveau départ.