Mots-clés

, ,

fibroscopieMardi 27 mai. Après 3h au bureau, je me rends à la Clinique de l’Alma, pour rencontrer la gastro-entérologue recommandée par mon chirurgien.

L’entretien, fort rapide, vise à m’expliquer en quoi consiste la fibroscopie que je vais subir le 6 juin prochain.

Il s’agit d’une endoscopie, c’est-à-dire l’exploration au moyen d’une caméra de l’œsophage, l’estomac et le duodénum.

Afin de ne pas ressentir l’air qui sera envoyé dans les plis de l’estomac pour faciliter l’examen, la fibroscopie sera réalisée sous anesthésie générale.

Ce qui implique… de voir l’anesthésiste au préalable. Histoire de ne pas me faire revenir une troisième fois, la gatroentérologue est allée voir son collègue anesthésiste, qui a accepté de me recevoir.

Quelques questions plus tard, le rendez-vous pour la fibroscopie était confirmé. Il me faudra venir ½ heure avant, totalement à jeûn (pas de boisson après 4h du matin). L’examen durera environ 30 minutes, puis je devrai rester 2h en observation. La sortie ne sera autorisée qu’accompagnée.

Outre ces mesures sécuritaires, il me faudra également signer un consentement pour l’intervention et l’anesthésie, après avoir lu la documentation qui m’a été remise. Alors seulement, je pourrai passer cette fibroscopie et savoir si tout va bien de ma gorge à mon estomac !