Préparation à l’opération : kiné respiratoire

b3ce6e661c3a0df3d4185fbd7380d30duniqueidcmcimage1L’opération étant prévue sur le ventre, l’intérieur va devoir se cicatriser. La respiration peut donc être plus difficile, en raison des zones touchées, mais aussi de la douleur.

Pour faciliter la fonction respiration, il est donc prudent de faire quelques séances de kinésithérapie, afin d’apprendre comment se débrouiller après l’opération, et de la gérer au mieux en fonction de la douleur. C’est pourquoi le chirurgien m’a prescrit 5 séances de kiné respiratoire.

Les exercices sont simples et indolores. N’ayant aucun muscle, je compte bien les faire comme il faut pour éviter de ramer et de souffrir pour faire le truc un peu indispensable pour vivre. Ce serait ballot.

En revanche, l’hyper-oxygénation m’envoie un peu dans l’espace… Ne surtout pas se lever après, c’est un coup à se prendre une sale gamelle !

Une réaction ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.