Mots-clefs

, , ,

faim2J’ai attendu un peu avant de vous faire part de la nouvelle, car je ne voulais pas faire une annonce qui ne tiendrait pas dans le temps.

Mais cette fois tout semble rentrer dans l’ordre : je commence à avoir faim !

C’est une bonne nouvelle, car je vais avoir plus de facilités à tenir le protocole et faire mes 3 repas et 3 collations.

Bon, en réalité, j’ai adapté le protocole, je fais plutôt 4 collations et 2 repas, car je ne considère pas le petit-déjeuner comme un repas.

Attention en revanche à ne pas trop manger. Je dois veiller à ne pas manger la bouchée de trop. C’est très important car si l’on mange un peu trop à chaque fois, la poche de l’estomac se détend insidieusement. Le danger est alors de reprendre du poids à force de trop manger et d’agrandir l’estomac. A terme, cela peut provoquer une hernie ou un retournement de l’estomac.

La seule solution pour éviter cela, c’est de bien manger plusieurs fois par jour, afin de ne pas se jeter sur la nourriture aux repas. Il faut aussi éviter de boire des boissons gazeuses, qui élargissent l’estomac, ou encore boire pendant le repas, ce qui a le même effet.

Respecter ces consignes est absolument capital : j’ai encore lu aujourd’hui sur le forum que je fréquente le cas d’une personne qui ne respecte absolument pas les consignes (consommation de chips, gâteaux, coca au quotidien) et qui se plaint de ne pas maigrir. D’ici peu, elle regrossira, même… Certaines de ces personnes ont même le culot de demander une reprise de bypass. Le chirurgien qui accepterait serait à fuir d’urgence : la solution se trouve dans le respect du protocole !

Et croyez-moi, ça n’a rien de simple. Même moi, je m’autorise des gâteaux le matin. Mais pour un nombre calories maximum de 80, ce qui représente un poids très léger, souvent de 20 à 50g. Ainsi ce matin, j’ai mangé un palmier de la marque Michel et Augustin, pour un poids de 20g, alors qu’une pochette plastique en contient 3. Mais cela aurait été bien trop riche en glucides et en lipides !

Encore une fois, le bypass impose peu d’interdits (les bulles, la graisse pure comme les fritures) et autorise donc presque tout, mais en quantité limitée et surtout maîtrisée par rapport aux besoins énergétiques.

Et attention aux faux-amis : certes, les fruits sont bons pour la santé, mais il ne faut pas en abuser… car ils regorgent de sucre ! A l’inverse, il ne faut pas lésiner sur les protéines, pour éviter les carences, et bien prendre la complémentation en vitamines.